La méthode infaillible pour calculer la rentabilité d’un site web

La méthode infaillible pour calculer la rentabilité d'un site web
Découvrez comment définir ce que rapporte votre site internet ou votre blog et chacune de ses pages grâce à la méthode de l’eCPM afin de pouvoir calculer la rentabilité d’un site.

Vous le savez, le succès dans la monétisation de son site ou son blog est fortement lié au travail régulier de suivi, de test et d’optimisation mis en place.

Et pour cela, pouvoir compter sur des outils de mesure fiables et pertinents ainsi que sur des indicateurs objectifs pour calculer la rentabilité d’un site est une nécessité. Aujourd’hui, vous allez découvrir la technique mathématique pour définir réellement ce que rapporte chaque page de votre site.

Toutes les campagnes ne fonctionnent pas pareil

Affiliation, campagne au clic (CPC), campagne à l’affichage (CPM), etc. Dans le domaine de la monétisation, les différentes méthodes pour rentabiliser son site  n’affichent toutes pas les mêmes indicateurs pour calculer la rémunération : payement au clic, pour milles affichages, à la vente ou à l’action réalisée, etc.

D’où des difficultés pour étudier à paramètre constant la rentabilité d’une page et surtout comparer l’efficacité de deux types de campagnes différentes ! Car sans point de comparaison, impossible de savoir quelle méthode génère le plus de revenus pour votre site.

La méthode « scientifique » de l’eCPM

C’est pour cela qu’une technique a été inventée pour calculer la rentabilité d’une page ou d’un site web selon un indicateur commun. Il s’agit de la méthode dite de l’eCPM – pour Effective CPM ou CPM effectif.

Elle permet de ramener les résultats de l’ensemble des différents types de campagne et de rémunération sur la base d’un CPM (Coût pour Mille). Concrètement, le eCPM, c’est donc ce que vous rapporte votre site – ou votre page – pour chaque millier de pages vues générées. Certaine plateforme comme Google AdSense le calcule automatiquement et l’affiche directement sur le tableau de bord de votre compte.

L’eCPM se calcule de la manière suivante :

  • Pour une campagne publicitaire au clic (CPC) : eCPM = CPC (coût par clic) moyen x taux de clic (CTR) x 1000
  • Pour une campagne d’affiliation, c’est la même chose : eCPM = CPL (Coût par Lead) ou CPV (Coût par Vente) x taux de conversion x 1000
  • Bien évidemment, pour une campagne à l’affichage (CPM) : CPM = eCPM

Pour une page ou un site web présentant plusieurs leviers de monétisation (par exemple, affiliation et campagne publicitaire à l’affichage) en même temps, l’eCPM sera égale à l’eCPM de la campagne à l’affichage + l’eCPM de la campagne d’affiliation.

Un formule qui peut vous faire gagner de l’argent !

Si le calcul de ces formules ont pour vous comme un goût de retour en cours de mathématiques au lycée, ne fuyez pas ! Car elles pourraient vous permettre de vous faire gagner de l’argent et d’optimiser la monétisation de votre site.

Prenons l’exemple de deux campagnes publicitaires (une au CPC, l’autre au CPM) que vous diffusez en alternance sur votre site et dont vous voulez déterminer laquelle est la plus rentable.

Chaque clic de la campagne CPC est facturé en moyenne 0,30 € et vous obtenez un taux de clic (CTR) de 2% – c’est à dire qu’un visiteur sur 50 de votre site clique sur la publicité proposée.

La campagne CPM est, elle, rémunérée 5 € au mille affichages. Un prix très acceptable pour une campagne display sur un site généraliste, et on peut facilement penser qu’elle soit donc la plus rémunératrice des deux.

Pour autant, le simple calcul de l’eCPM de la campagne au clic va faire changer la balance : eCPM = 0,30 € x 2% x 1000 = 6 €. La campagne CPC est donc, malgré ce que l’on aurait pu penser en premier lieu, plus profitable que celle au CPM.

La méthode de l’eCPM, un réel outil à utiliser pour le suivi et l’optimisation de votre stratégie de monétisation.

——

Vous voulez apprendre à monétiser votre site web ou votre blog plus efficacement ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

4 commentaires

  1. Bonjour,

    j’ai acheté votre bouquin mais me suit pas encore posé dessus, donc j’ai peut être la réponse dedans..Je l’a pose tout de même.

    Auriez vous une estimation d’un bonne moyenne d’eCPM ?

    Je suis sur un site « MFA » à 4€ environ, et mon site principal que je suis censé passé à l’étape « creation société » à l’image de SeriesLive fait un piètre 0,05€ d’eCPM tellement je suis dans un marché de niche.

    D’ailleurs en complément du bouquin, faites vous des prestations de conseils personnalisés ? Si oui, est il possible d’en savoir plus sur les modalités et tarifs sur mon mail svp ?

    Merci

  2. Author

    Bonjour Nicolas,

    C’est toujours difficile de donner des estimations de ce que doit être un bon eCPM quand on a peu ou pas d’information sur un site web.

    Ce qui est sûr, c’est qu’un eCPM à 4 € pour un site type MFA, c’est pas forcement énorme ! Mais après, tout dépend aussi de la thématique.

    Pour ce qui est de votre site principal, par contre, c’est évident que 0,05 € de moyenne d’eCPM, c’est… plus que bas ! Il faut vraiment faire quelque chose à ce niveau-là. Parce que là, on est vraiment sur des niveaux hyper faibles 😉

    Pour le reste, oui, nous proposons des prestations de conseil en monétisation afin d’améliorer la rentabilité de site web. Je vous contacte par email à ce sujet.

  3. Bonjour,

    je sais que la conjoncture, le type de publicité ainsi que la précision du secteur d’exposition sont des facteurs intervenants dans la valeur du CPM d’un site.
    Cependant je ne trouve aucune indications précises sur l’impact de ces facteurs bien que sachant qu’un CPM peut varier d’1euro à 100euros.
    Existe-t-il un indice ou une sorte de calculateur établi peut-être par les publicitaires pouvant préciser la valeur du CPM d’un site?

    Merci d’avance de votre réponse.

  4. Pour information, mon site n’effectue que 100 000 pages vues par mois mais concerne uniquement 1000 personnes (identifiants et mots de passe pour y rentrer).
    Le domaine y est très précis (cavaliers) à haut pouvoir d’achat ainsi qu’au niveau géographique (même secteur d’une grande ville).
    Je compte agrandir le nombre de membre selon le même principe prochainement.
    Les magasins spécialisés du secteur voudraient pouvoir diffuser leur offres.
    Vous comprenez du coup le sens de ma question.

    Merci

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*