[Interview] Catherine Bollet, Country Manager France de Linklift, spécialiste de la vente de liens

interview_linklift

Découvrez l’interview de Catherine Bollet, la Country Manager France de la régie publicitaire Linklift, spécialisée dans la vente de liens depuis 2006.

Dans cette interview, il est notamment question de la présentation, du positionnement et de la situation de Linklift sur le marché français ainsi que des répercussions que peut avoir, en terme de référencement, la vente de liens sur son site ou son blog.

Pouvez-vous présenter Linklift ? Depuis combien de temps opérez-vous sur la France ?

Linklift tient un rôle de passerelle entre blogueurs de tous horizons et annonceurs. Nous aidons les entreprises à établir leurs marques dans la blogosphère et sur les médias sociaux. Pour les entreprises désireuses de développer leurs marques, nous proposons une palette de solutions dotées d’un contenu unique et individuel permettant d’avoir un impact conséquent sur les créneaux sociaux.

Linklift a débuté en 2007 pour la France en tant que marché de liens, où annonceurs et éditeurs pouvaient acheter et vendre directement les mots-clés, et a ensuite adopté un modèle de prestataire de services offrant une multitude de services marketing en ligne.

Combien y-a-t-il d’éditeurs inscrits aujourd’hui chez Linklift en France ? Et avec combien d’annonceurs traitez-vous dans l’Hexagone ?

En France, nous sommes en contact avec une dizaine de milliers d’éditeurs de blogs, sur toutes sortes de thématiques et de volumes de trafic tous aussi différents les uns des autres, allant du « petit blog de la supermaman » à des sites tournant avec un très fort trafic.

Nous sommes également fournisseurs de prestations pour plusieurs centaines d’annonceurs et fournissons également parfois nos services à des agences de marketing en ligne.

Quelles sont les ambitions de Linklift à moyen terme sur le marché français ?

Nous nous efforçons quotidiennement d’acquérir des éditeurs de qualité afin d’aider nos annonceurs à obtenir une plus grande visibilité par le biais des médias sociaux : le contenu obtenu est ainsi encore plus unique et permet ainsi d’accroître leur présence sur Internet.

L’une des craintes fréquentes des webmasters sur la vente de liens c’est l’impact négatif que cela peut avoir en terme de SEO pour son site. Quelle est votre position sur la question ?

Il y a pour cela plusieurs méthodes. Alors que nous avions au début plutôt une approche stratégique de référencement classique, nous nous sommes éloignés depuis quelques années de cette approche traditionnelle, et tentons depuis de parvenir à des solutions à la fois individuelles et intéressantes pour créer du contenu, et améliorer par ce biais la visibilité de nos marques.

A l’opposé, nous souhaitons que nos éditeurs se sentent ‘en sécurité’ et libres de toute forme de « trace » de tentative d’optimisation. Si nous comprenons que certains blogueurs puissent penser qu’il soit intéressant (financièrement parlant, bien sûr) d’intégrer sur leur site ce lien qui n’a rien à voir avec le sujet, nous leur suggérons vivement de résister à cette tentation, et de s’en tenir strictement à du contenu propre à la thématique du site.

Car cela risque surtout d’éloigner et d’aliéner les moteurs de recherche de votre site. Avec le temps, des opportunités de qualité et en adéquation avec votre site arriveront certainement, soyez simplement patient.

Quels sont vos critères de sélection pour choisir les sites et les blogs avec lesquels travailler ?

Nous souhaitons attirer des blogueurs passionnés par leur sujet, avec des sites qui sont régulièrement mis à jour, qui ont un impact sur l’audience ciblée, qui ont réussi à calquer leurs relations sociales de la vie de tous les jours à leur présence en ligne (comme par exemple la signature d’articles avec son nom, la participation à des réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter). Et qui bien sûr, veulent mener une existence virtuelle sur le long terme

Quels seraient vos conseils pour un éditeur qui souhaite monétiser son site via la vente de liens ?

Si vous souhaitez créer un site uniquement dans le but d’échanger et de vendre des liens, vos jours sont comptés. Actuellement, et plus que jamais, il est beaucoup plus profitable de créer un site légitime, naturel, avec un bon contenu et un bon domaine, avec une bonne présence naturelle sur le social media, tout en maintenant des relations issues du monde réel.

Tout revenu tiré d’une activité liée au référencement ne peut être viable sur le long terme que si les composantes pour un bon référencement représentent une maigre partie de vos activités en ligne. La teneur en qualité fera également clairement pencher la balance.

Et vous, que pensez-vous de Linklift ? Avez-vous déjà travaillé avec cette régie ? Pratiquez-vous la vente de liens ?

——

Vous voulez apprendre à développer une stratégie de monétisation efficace pour votre site internet ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour cet interview. A titre personnel, j’ai déjà eu l’occasion de travailler avec Linklft. J’ai gardé une très bonne impression sur cette régie.

  2. Sympa l’interview!
    Linklift est une bonne plateforme, mais à titre personnel, je reçois plus de demande sur d’autres sites comme teliad ou TLA.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*