Comment profiter de la vidéo pour monétiser votre site et générer plus de revenus

Comment profiter de la vidéo pour monétiser votre site et générer plus de revenus

Depuis plusieurs mois, le secteur de la vidéo sur Internet a totalement explosé. Des milliards de vidéos sont vues chaque mois dans le monde. Les annonceurs se sont engouffrés dans ce marché et de nouvelles opportunités sont apparues pour les sites web et les blogs.

Découvrez comment vous pouvez générer de nouveaux revenus pour votre site ou votre blog grâce à la vidéo.

La vidéo sur internet : un secteur en plein expansion

A une époque, lorsque que l’on voulait regarder une vidéo sur Internet, il fallait savoir s’armer de patience. Commencer par trouver un site qui en proposait. Mettre la vidéo en chargement. Le temps de se faire un café – voir même plusieurs pour laisser charger. Puis enfin pouvoir espérer profiter de quelques minutes de vidéo.

Ce temps que les moins ne 10 ans peuvent pas connaitre a bien changé. Les connexions ADSL se sont imposées dans les foyers et des plateformes comme YouTube, DailyMotion et Viméo ont vu le jour.

YouTube a complètement changer la donne dans le secteur de la vidéo sur Internet

YouTube a complètement changé la donne dans le secteur de la vidéo sur Internet

Aujourd’hui, la vidéo est devenue un média de premier ordre sur Internet. Dont l’importance grandit chaque année. Le nombre de pages vues mensuelles de YouTube se compte en milliards. C’est même devenu le deuxième moteur de recherche le plus utilisé du web, en nombre de requêtes, derrière Google.

Vous l’aurez compris, la vidéo est un domaine qui a explosé sur Internet et ce n’est pas près de s’arrêter !

Une nouvelle opportunité pour les sites internet et les blog

Si dans un premier temps, l’essor de la vidéo s’est surtout fait au niveau des plateformes de vidéo en ligne, de plus en plus de sites web proposent directement leurs propres vidéos via leur propre lecteur vidéo. Sans passer par une plateforme comme YouTube ou Viméo.

D’ailleurs, de plus en plus de webmasters et de blogueurs favorisent la création de contenu vidéo pour alimenter leur site ou leur blog. Notamment pour ce qui est des sites majeurs du web.

Et je vous encourage vivement à considérer l’option de faire la même chose. Quel que soit votre site ou votre blog. Car qui dit vidéo ne dit pas forcement matériel coûteux et compétences techniques de pointe.

Créer du contenu vidéo est devenu plus facile

Aujourd’hui, entre la possibilité de faire des vidéos qui tiennent la route à partir d’un smartphone haut de gamme, d’acheter un caméscope de poche de qualité pour quelques dizaines d’euros, d’avoir recours à des modèles pré-construits de vidéos d’animation ou d’enregistrer des vidéos de capture de son écran en y rajoutant une voix-off, la création de contenu vidéo pour le web devient de plus en plus simple et accessible.

Sans compter la possibilité de reprendre et de monter des flux vidéos déjà enregistrés dont vous avez les droits.

Alors pourquoi vouloir tant chercher à développer la création de vidéos pour son site web ou son blog ?

Au-delà de la valeur perçue pour votre site et de l’amélioration de l’expérience utilisateur, la raison est simple : la vidéo offre de très bonnes possibilités de rentabilisation. Et permet donc de booster la monétisation de votre site ou votre blog.

Le secteur de la publicité vidéo en ligne a explosé

La première option à explorer lorsque l’on souhaite monétiser ses vidéos sur Internet, c’est la publicité. Jusque-là, rien de très nouveau.

Mais ce qui est intéressant, c’est que la publicité vidéo sur Internet se négocie à des tarifs bien plus élevés que pour les bannières publicitaires standards en affichage sur les pages web. Il faut dire que les formats publicitaires vidéos sont beaucoup plus impactant et efficaces pour l’annonceur.

Comptez en moyenne un CPM – coût pour mille vues – qui peut aller jusqu’à 25 € pour des contenus vidéos très qualitatifs sur des sites premium. Et une moyenne que se situe autour des 10 € à 15€ sur des contenus vidéos « professionnels » – donc pas directement ajouté par les utilisateurs – pour des sites et des blogs traditionnels.

Des tarifs très largement supérieurs aux CPM moyens pratiqués pour les bannières traditionnelles.

La demande augmente plus vite que l’offre !

Et ce phénomène n’est pas prêt de s’arrêter puisque le nombre d’annonceurs présents sur le secteur devraient continuer à grossir cette année. Tout comme leur budget publicitaire consacré à la publicité vidéo. C’est une vraie tendance actuelle. La demande côté annonceurs progresse davantage que le nombre de vidéos vues tous les mois et que les capacités publicitaires vidéo des éditeurs.

En 2009, le budget consacré à la publicité vidéo était celui qui a connu la plus grosse progression chez les annonceurs

En 2009, le budget consacré à la publicité vidéo est celui qui a connu la plus grosse progression chez les annonceurs

En clair, cela veut dire que la demande est plus forte que l’offre. Ou en tout cas que la tendance va dans un sens beaucoup plus intéressant pour les éditeurs que dans le secteur des bannières traditionnelles et la publicité classique sur Internet. Domaine dans lequel l’offre – le nombre de sites et de blogs qui diffusent de la publicité – est énorme, alors que la demande – le nombre d’annonceurs et leur budget – ne progresse plus autant qu’avant.

D’où une vraie opportunité, pour les blogueurs et les webmasters, de pouvoir générer des revenus intéressants avec la vidéo grâce à la publicité.

Des régies publicitaires spécialisées dans la vidéo

Pour faire le lien entre annonceurs et éditeurs, des régies publicitaires spécialisées dans la vidéo se sont développées. C’est la manière la plus simple pour un blogueur ou un webmaster de diffuser de la publicité avec ses vidéos. Parmi les régies publicitaires vidéo installées en France, on compte notamment AdVideum ou encore StickyADStv.

Par contre, mieux vaut déjà avoir une belle audience puisqu’un minimum de 100 000 vidéos vues par mois est demandé pour intégrer ces régies publicitaires.

Le sponsoring vidéo se développe

Si vous n’avez pas encore l’audience suffisante pour intégrer ces régies ou que vous souhaitez garder la gestion de votre inventaire publicitaire vidéo, vous pouvez aussi vendre de la publicité en direct aux annonceurs. Comme cela se fait pour les bannières traditionnelles sur les sites web et les blogs.

Étant donné les spécificités techniques dû à la vidéo, aujourd’hui, la plupart de la vente de publicité vidéo en direct aux annonceurs se fait plutôt sur un modèle de sponsoring. En tout cas pour les sites et les blogs de taille intermédiaire qui n’ont pas les moyens humains et techniques de gérer une régie publicitaire dédiée.

Un sponsoring vidéo sous forme de parrainage publicitaire

Le sponsoring vidéo, cela peut prendre plusieurs formes. La plus courante, en publicité vidéo, est comparable à ce que l’on appelle le parrainage publicitaire. Un jingle de 5 secondes, au début de la vidéo, où l’on voit le logo de l’annonceur avec une voix-off qui dit : « Cette vidéo vous est présentée par [Nom de l’annonceur] ».  De même à la fin de la vidéo.

Le sponsoring porte généralement sur une série ou catégorie de vidéos du site, ou alors sur l’ensemble du contenu vidéo publié pendant une période donnée.

C’est le type de publicité vidéo le plus facile à mettre en place, par soi-même, lorsque l’on veut vendre de la publicité en direct aux annonceurs pour de la vidéo. Et le plus facile à traiter avec des annonceurs qui ne sont pas forcement des grands groupes du CAC 40 et qui n’ont pas de spot vidéo publicitaire de 15 ou 30 secondes.

D’autres opportunités à exploiter

Une autre manière de rentabiliser ses vidéos, c’est via le « Programme Partenaire » de YouTube. En effet, la plateforme de vidéo en ligne a développé une partie Monétisation pour les créateurs originaux de contenu vidéo. Pour cela, il faut associer son compte YouTube et sa chaine vidéo à un compte Google AdSense qui s’occupera de la gestion des revenus.

L’argent vient du partage des gains entre le créateur des vidéos et YouTube pour les revenus générés à partir des annonces AdSense sur ses vidéos.

Enfin, au delà des revenus générés grâce à la publicité, les vidéos peuvent aussi apporter d’autres opportunités de monétisation. Parfois plus indirectes.

Utiliser l’impact et la valeur perçue de la vidéo

Par exemple, les vidéos peut servir de support de présentation très efficace lors d’un lancement de produit. Qu’il s’agisse d’un livre numérique, d’une formation en ligne, d’un plugin WordPress ou bien même d’un produit ou service physique. Elles peuvent aussi être utilisées, par exemple, comme vidéo de présentation pour des produits que vous proposez en affiliation.

D’ailleurs, toujours à propos des produits numériques, l’utilisation de la vidéo comme média principal pour une formation en ligne apportera une valeur perçue et une valeur ajoutée au produit. Des avantages à ne pas négliger et qui permettront souvent d’améliorer l’attractivité et les ventes de ce type de produit numérique.

Conclusion

Vous l’aurez compris, l’explosion du secteur de la vidéo sur Internet amène, en terme de monétisation, de nouvelles opportunités pour les webmasters et les blogueurs pour générer de nouveaux revenus. Majoritairement au niveau de la publicité. Mais pas seulement. D’autres opportunités, notamment liées au modèle payant, sont également intéressantes à saisir.

Et vous, publiez-vous déjà des vidéos sur votre site ou votre blog ? Comment les monétisez-vous ? Si non, trouvez-vous intéressante l’idée de vous mettre à la vidéo ?

——

Vous voulez apprendre à générer plus de revenus avec votre site ou votre blog ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

5 commentaires

  1. Merci pour cet article Thibault!

    Pleins de bonnes stratégies auxquelles on ne pense pas forcément. Continue comme ça, j’adore ton blog!

  2. Bonjour,

    j’ai lancé mon premier site de partage de video : http://zaptout.com

    on peut y mettre des videos en provenance de youtube, dailymotion… (embed) et meme de son propre disque dur.
    Auriez vous des conseils à m’apporter quant à des annonceur susceptible de rentabiliser mon site par le placement de leur annonce directement dans mes video (notement les videos envoyées à partir du disque dur sur player du site)

    Cordialement

  3. j’aimerai aussi savoir si ces videos ne sont destinees qu’a la pub ou il s’agit de la pub inclue ds une video produite par le site?

  4. Merci pour cet article très intéressant et pour ces bons conseils ! Je démarre tout juste et votre blog me donne pleins d’idées et d’astuces pour rentabiliser mon site

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*