Captchas publicitaires : le marché en forte augmentation

Le marché des captchas publicitaires en forte augmentation

Le secteur des captchas publicitaires affiche actuellement une forte croissance. Solve Media, la société américaine à l’origine du concept, continue son développement à vitesse grand V.

Les captchas publicitaires : une nouvelle source de revenus

Lancée en 2009, Solve Media est une startup américaine qui a initié un nouveau format publicitaire : les captchas publicitaires. Pour rappel, un captcha, c’est le dispositif qui permet de lutter contre le spam en demandant à l’utilisateur, par exemple, de recopier un code ou de faire une petite opération mathématique. Chaque jour, des millions de captchas sont générés sur Internet.

Du coup, Solve Media a eu l’idée de rentabiliser ces espaces pour en tirer de nouveaux revenus. Au lieu de devoir recopier un code indéchiffrable, l’internaute découvre le visuel d’un annonceur et doit recopier le message qui y est affiché (souvent le slogan de la marque).

Un exemple d'un captacha publicitaire de Solve Media

Un exemple d’un captacha publicitaire de Solve Media

Les sites web peuvent intégrés ce format – appelé « Captcha Type-In » – à la place d’une zone de captcha habituel et développer ainsi une nouvelle source de chiffre d’affaires. Comme avec toute régie publicitaire, les revenus ainsi générés sont partagés entre le site web et Solve Media.

Solve Media : une levée de fond et un nouveau record

Solve Media a annoncé avoir généré plus d’un milliard de captchas publicitaires en 2012. Soit cinq fois plus qu’en 2011 ! Et la croissance continue à vitesse grand V. La startup new-yorkaise compte désormais 6000 sites web au sein de son réseau d’éditeurs et prévoit de générer 4 milliards de captachas publicitaires en 2013. Le chiffre d’affaires devrait s’établir entre 13 et 16 millions de dollars.

Autre signe de son essor, Solve Media vient de conclure, il y a quelques jours, une nouvelle levée de fonds de 6 millions de dollars auprès notamment de New Atlantic Ventures, First Round Capital, AOL Ventures et BullPen Capital. Un montant qui permettra à l’entreprise de renforcer ses équipes commerciales et d’ingénierie.

Cette solution compte déjà de nombreux sites web de premier plan (TicketMaster, Ustream, Justin.tv, etc.) parmi ces éditeurs et a séduit plus d’une centaine de grandes marques et d’annonceurs premium.

Captchas publicitaires : le marché français évolue

A la suite de l’arrivée de Solve Media sur le marché anglophone, deux régies publicitaires spécialisées dans les captchas ont vu le jour en France : Adyoulike (à lire : Adyoulike : un service de monétisation de captcha) et CaptchMe. Ils ont développé, eux aussi, leur propre format de captcha publicitaire que les sites web et les blogs pouvaient intégrer, par exemple, dans leur formulaire ou leur page de contact pour en tirer de nouveaux revenus.

Mais le marché français est en train d’évoluer. Si CaptchMe a décidé de conserver sa position de régie publicitaire captcha et a même développé de nouveaux formats de captchas publicitaires (classique, vidéo et interactif), Adyoulike a revu sa position et d’élargir son offre et ses formats publicitaires.

Sur les six formats qu’elle utilise, la régie publicitaire ne propose plus qu’un seul format de captcha publicitaire (en vidéo). Elle a développé de nouveaux dispositifs de « native advertising » et se positionne désormais davantage sur ce segment plutôt que uniquement sur les captchas publicitaires.

Néanmoins, que ce soit avec CaptchMe ou Adyoulike, monétiser ses captchas reste encore possible pour un site francophone. Et si seulement les sites générant un fort volume de captchas (forum, service web, etc.) y trouveront un réel intérêt financier, ce dispositif devrait continuer à croitre dans les prochaines années.

——

Vous souhaitez développer de nouvelles sources de chiffre d’affaires pour votre site ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

Un commentaire

  1. ClubAffiliation 12 juillet 2013 Répondre

    Je ne connaissais pas ces Captchas publicitaires !
    J’aurais encore appris un truc aujourd’hui ! 😉

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*