Pourquoi l’affiliation en marque blanche est inutile pour 90% des sites web !

Pourquoi l’affiliation en marque blanche est inutile pour 90% des sites web !

Parfois vu comme attrayante et facile d’utilisation, l’affiliation en marque blanche est pourtant souvent inefficace dans la plupart des cas. Découvrez pourquoi et quelles sont les solutions pour qu’elle puisse être un succès.

Qu’est-ce que l’affiliation en marque blanche ?

En matière d’affiliation et de dispositifs censés permettre de gagner de l’argent sur Internet, la marque blanche a toujours connu une place à part. De part sa relative facilité de mise en place, ce dispositif a souvent eu ce côté « miroir aux alouettes » pour ceux cherchant des moyens « faciles » de générer des revenus grâce au web !

Pour rappel, la marque blanche, c’est un dispositif d’affiliation qui vous permet d’intégrer et de proposer les produits d’une marque ou d’un site e-commerce directement sur un site, une page ou un espace dédié sans faire référence expressément référence à cette marque ou à ce site.

En clair, c’est un espace dans lequel vous proposez des produits à la vente mais « sous le nom de votre site ». A la différence d’un dispositif d’affiliation classique, le visiteur n’est pas redirigé ensuite vers le site de l’annonceur. Tout se fait sur votre propre site. La rémunération est basée sur un modèle de commission sur les ventes effectuées.

Un dispositif présent sur un nombre limité de domaines

La marque blanche représente une petite proportion de l’ensemble du marché de l’affiliation actuel. Elle est surtout présente et proposée par des annonceurs dans des secteurs tels que celui des rencontre sur Internet, de la voyance, des boutiques de lingerie en ligne, du porno ou encore des paris et du poker sur internet. Les annonceurs traditionnels sont moins présents sur ce créneau.

Parmi les services ayant acquis une visibilité dans le secteur, on peut citer Zlio – qui proposait d’ouvrir en quelques clics sa propre boutique e-commerce en marque blanche en choisissant parmi un catalogue de centaines de produits – mais qui depuis septembre 2011 a fermé ses portes… Signe de la difficulté de faire prospérer ce modèle sur le long terme.

Un modèle peu rentable !

Car c’est le plus grand problème de la marque blanche. La difficulté a généré de réels revenus grâce à ce dispositif. Son manque d’efficacité dans le cas de la plupart des sites web.

Car il faut le savoir, dans 90% des cas, la marque blanche est inutile et inefficace en matière de monétisation pour les sites web ! Les revenus générés via ce dispositif seront loin d’être mirobolants.

La première raison à cela, c’est le trafic. Ou plutôt le manque de trafic. Pour rappel, pour qu’une boutique en marque blanche fonctionne, il faut que des clients potentiels se rendent sur le site et achètent les produits proposés. Classique me direz-vous ! Sauf que… beaucoup semblent l’oublier et lancent des sites e-commerce en marque blanche sans aucune stratégie pragmatique d’acquisition de trafic.

Des difficultés pour le référencement

Le référencement naturel est une source traditionnelle de visites pour un site web. Le problème, c’est que dans le cas des sites en marque blanche, le contenu est identique ou très proche à celui de dizaines ou de centaines d’autres sites – entre les sites marchands traditionnels et les autres boutiques en marque blanche – d’où une difficulté à ressortir dans les premières positions de Google… et donc à générer du trafic et des revenus. Sans compter la difficulté d’optimiser son référencement ou de multiplier les liens avec un site à la valeur ajoutée faible ou inexistante.

Et le problème continue de poser lorsque l’on cherche à mettre en place une stratégie de communication et de promotion plus globale avec un site inconnu et une faible valeur ajoutée.

Un chiffre d’affaires très faible

Or si personne ne vient sur le site… difficile de générer du chiffre d’affaires ! C’est le principal problème de toutes les boutiques présentes sur ce secteur de l’affiliation en marque blanche. C’est également ce pourquoi je vous conseille de ne pas perdre de temps à essayer d’ouvrir des sites de la sorte… même si la promesse d’une mise en place simplifiée et de revenus potentiels peut être tentante.

Ajoutez à cela le manque de crédibilité pour un acheteur potentiel d’un site e-commerce en marque blanche sorti de nul part… et vous arrivez à un cocktail qui s’avérera bien souvent totalement inefficace.

La solution : l’associer à un site déjà bien établi !

Le seul intérêt de la marque blanche, c’est quand elle s’insère dans une stratégie d’affiliation intelligente et pragmatique pour un site web déjà bien en place. Par exemple, un site leader sur la thématique de l’information sur le football pourra mettre en place une rubrique dédiée, type boutique, sur son site où il proposera des produits – billet pour les prochains matchs, maillot, ballon, etc. – en lien avec ce sport et son public. La seule différence avec un dispositif similaire proposé en affiliation traditionnelle est que le visiteur ne sera pas redirigé vers le site de l’annonceur pour finaliser sa commande.

Dans certains cas, la marque grise – le nom de l’annonceur est présent sur la boutique intégrée en plus de celui du site affilié – peut également être à considérer.

Néanmoins, pour que le dispositif ait des chances d’être efficace, il est important que celui-ci ne soit pas déjà proposé par un trop grand nombre d’autres sites de la même thématique.

Et vous, avez-vous déjà testé l’affiliation en marque blanche ? Quels ont été vos résultats ?

——

Vous voulez apprendre à générer plus de revenus avec votre site internet ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

2 commentaires

  1. La fermeture de zlio montre en effet le manque de rentabilité de ce type d’affiliation.

    Je rajouterais que l’affiliation, en générale, c’est faire de la pub pour quelqu’un. Du coup 100% des clients qui rachètent le produit ne seront pas fidèle. D’autant plus que 100% des clients n’achèteront pas le produit chez nous sachant qu’il est disponible ailleurs.

    Cependant l’affiliation est un super moyen de se créer des premiers revenus car il n’y a pas besoin de créer le produit/service !

  2. C’est très rentable si on a un gros budget derrière pour faire de l’emailing ou de l’adsense. Sinon mieux vaut l’affiliation classique.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*