Adyoulike : un service de monétisation de captcha

Adyoulike : un service de monétisation de captcha

Présents sur de nombreux sites pour sécuriser l’envoi des formulaires ou une demande de contact, les captchas peuvent aussi se révéler être de nouvelles opportunités publicitaires et des sources de revenus supplémentaires pour les sites web.

Développé depuis 2010 par Solve Media, une startup américaine, le concept est également présent dans l’Hexagone avec notamment Adyoulike, une société française spécialisée dans la rentabilisation des captchas.

Une nouvelle forme de captcha

Chaque jour, plusieurs millions de captchas sont générés et affichés en France. Les « captchas », ce sont ces espaces qu’il faut remplir en recopiant des messages parfois difficilement déchiffrables afin de valider sa demande et d’éviter les spams. On les retrouve à de nombreuses occasions : inscription à un site, formulaire, ajout d’un commentaire, envoi d’un email par un formulaire de contact, etc.

Les captchas, c’est donc quelque chose qui intervient régulièrement dans la vie d’un internaute. Et c’est quelque chose qui peut être monétisé. C’est l’idée de ces nouvelles régies publicitaires spécialisées les captchas dont CaptchMe et Adyoulike en France.

Elles propose des « espaces de sécurité anti-spam » où l’internaute doit recopier le message affichée sur une publicité pour le valider. Adyoulike propose également un format avec vidéo – de 15 secondes maximum – où le message à recopier est affiché à la fin.

Un exemple de captcha publicitaire

Un exemple de captcha publicitaire de Adyoulike

Parmi les clients de Adyoulike, on trouve déjà l’Oréal, Free, Groupon ou encore Microsoft. L’intérêt pour les annonceurs étant de bénéficier, avec ce nouveau format, d’un internaute « captif », obligé de lire le slogan de la marque afin de valider le captcha. L’effet de nouveauté pouvant également jouer favorablement auprès des internautes pour ce nouveau dispositif.

Un moyen de rentabiliser de nouveaux espaces sur un site web

Là où ce nouveau format de captcha – appelé Ad-Liker – commence à être intéressant, c’est que Adyoulike – en tant que régie publicitaire française spécialisée – permet aux éditeurs de sites web ou de blog de s’inscrire au service et d’intégrer cette nouvelle solution de captcha publicitaire à leur site. La régie publicitaire compte déjà plusieurs dizaines d’éditeurs dans ses rangs.

La rémunération se fait au nombre de captchas validées sur le site de l’éditeur. Comptez quelques centimes par validation. La rémunération peut varier – à la hausse ou à la baisse – selon les campagnes et les annonceurs. Il faut donc un site générant un fort volume de captchas afin de générer des revenus conséquents. Les statistiques et le suivi des revenus sont disponibles sur le tableau de bord de chaque utilisateur de la régie publicitaire.

Si cette nouvelle solution de monétisation ne sera d’aucune utilité pour certains sites, elle représente une opportunité qui peut être intéressante à explorer pour ceux affichant, par nature, beaucoup de captchas sur leurs pages (forums, sites avec formulaire d’inscription, etc.). Certains webmasters ou blogueurs seront peut-être aussi tentés d’intégrer spécifiquement certains de ces captchas publicitaires sur des parties de leur site qui n’étaient pas pourvu, préalablement, de validation de ce type.

——

Vous souhaitez apprendre à développer de nouvelles sources de revenus pour votre site ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

5 commentaires

  1. Hello,

    Sympa de nous avoir cité :)

    Pour information, nous commercialisons un format vidéo et aussi un format « interactif » en plus du format image.

    Ce dernier format permet de pousser beaucoup plus loin l’interactivité avec les internautes en leur proposant de réaliser une action directement dans la publicité.

    Dernier aspect, et non des moindre, le retour de nos utilisateurs est très positif : les captchas classiques sont devenus tellement illisibles que cette alternative, même si elle est basée sur de la publicité, rencontre l’engouement de la grande majorité des internautes.

    Et pour les sceptiques, testez par vous-mêmes, et dîtes-nous ce que vous en pensez : c’est en dialoguant avec nous que nous pourrons améliorer ensemble ces solutions nouvelles !

  2. Author

    Merci Jéremie pour ce commentaire et ces informations. Même si Adyoulike, de part notamment la notoriété de ses investisseurs, est sans doute un peu plus médiatisée, il me semblait normal de citer toutes les régies publicitaires spécialisées qui se lancent, en France, dans la monétisation des captchas 😉

  3. Bonsoir,

    Excellente idée que ce concept.

    Maintenant côté éditeur, comme vous dites dans l’article, cela rapporte quelques centimes par action.

    Il aurait été bon de trouver un comparatif des différentes rémunérations, pour faire jouer la concurrence.
    Ce n’est pas le tout de gagner quelques centimes. Mais je n’aimerais pas que les ‘maisons d’édition’ de la publicité (en faisant référence au monde de la musique) 60% de gain, 20% de TVA, X% pour les charges et quelques pourcents pour les éditeurs.

    Nous sommes la partie visible et le premier maillon de la chaine, donc il nous faut absolument faire jouer la concurrence et partager les gains :)

    Sincèrement

  4. J’ajouterais que ce genre de publicité est très intrusif.

    Et que les rémunérations induites doivent être supérieures aux publicités traditionnelles.

    Qu’en dites vous ?

    • Author

      Bonjour,
      Je ne sais pas ce que vous appelez « publicité traditionnelle », mais si vous parlez de bannières au CPC, il y a peu de chances que les rémunérations sur ce type de format soient supérieures à celles de bannières au CPC.

      Après, pour ce qui est du pourcentage prélevé par les régies de captcha, je ne le connais pas précisément. Mais il est clair que toutes les régies publicitaires prennent une part importante des revenus générés par leurs éditeurs. C’est comme cela que ça fonctionne.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*