Les 7 choses à faire absolument lorsque son compte Google AdSense a été désactivé

Les 7 choses à faire absolument lorsque son compte Google AdSense a été désactivé
Découvrez comment réagir et ce qu’il faut faire lorsque vous apprenez que votre compte Google AdSense a été désactivé ou suspendu et que vous ne pouvez plus l’utiliser.

L’annonce de la suspension du compte

Ca y’est. Le couperet est tombé. Ce matin, en vous levant, vous découvrez dans votre boite de réception – ou dans votre dossier spam, anecdote véridique ! – un email de Google vous indiquant que votre compte AdSense a été suspendu.

Vous êtes pris de sueurs froides. Vous vous raccrochez à l’idée d’un malentendu et espérez que ce n’est qu’une erreur. Malheureusement, en vous rendant sur votre site, le constat est là. Votre compte Google AdSense a bel et bien été désactivé.

Dans cet article, nous n’allons pas nous attarder sur les causes de la fermeture de votre compte AdSense, mais plutôt sur ce que vous pouvez faire après cette suspension.

1. Ne pas vous effondrer !

Dans le pire des cas, Google AdSense représentait 90 à 100% de votre chiffre d’affaires. C’était la façon dont vous gagnez de l’argent sur Internet. Vous viviez uniquement de vos sites web rentabilisés par la régie publicitaires d’annonces contextuelles.

On peut le comprendre, recevoir cet email du géant américain de l’Internet ne doit pas vous faire très plaisir. La suspension de votre compte Google AdSense est synonyme de l’arrêt brutal de votre chiffre d’affaires et votre principale source de revenus.

Mais une fois passée l’amertume et l’irritation de la découverte de la suspension, vous enfermez dans cet état d’esprit n’arrangera rien à l’affaire. Il faut désormais se remettre au travail. Tirer les leçons du passé et développer un business Internet basé sur des sources de revenus multiples.

2. Contacter Google

Dans le cas où vous pensez que votre compte a injustement été désactivé et que votre site respecte entièrement les conditions du programme AdSense, vous pouvez essayer de contacter Google. Il existe un formulaire (disponible à ce lien) pour ces situations.

Autant vous le dire tout de suite, les chances de succès sont minces. Vous avez peu de chances de retrouver l’usage de votre compte. Mais ça peut toujours valoir le coup d’essayer. Néanmoins, quand vous savez que la sanction vous pendait au nez, inutile d’insister !

3. Intégrer d’autres régies publicitaires

Quand on se retrouve banni de Google AdSense, l’une des premières réactions est de chercher à s’inscrire dans une régie qui soit comparable afin de limiter au maximum la perte de revenus et de revenir à son activité d’antan.

Le problème, c’est que vous pourrez le lire dans notre article « Les régies alternatives à Google AdSense« , il n’y a aucune régie publicitaire d’annonces contextuelles et de liens sponsorisés, digne de ce nom, qui n’arrive à la cheville de celle développée par Google. En tout cas pas sur le marché français.

Il existe, néanmoins, d’autres régies publicitaires au CPC dont une vaste majorité que vous pouvez intégrer librement. Elles ne proposent pas de publicités contextuelles, vous devez donc choisir vous-mêmes les campagnes publicitaires au CPC que vous souhaitez relayer sur votre site. La régie et l’annonceur se réserve un droit de regard sur chaque site avant de l’intégrer à la campagne demandée.

Si pour certaines thématiques, cela pourra – en partie – compenser la perte de revenus créée par la fermeture de votre compte AdSense, d’autres, en revanche, sont beaucoup plus délaissées par les annonceurs et il sera plus difficile de trouver des campagnes publicitaires en rapport avec le thème et le public de votre site.

Si votre audience est suffisante, vous pouvez également aller voir du côté des régies publicitaires dites « classiques » afin d’être « pris en régie ». Cela signifie que la régie publicitaire s’occupera, de façon exclusive, de la gestion et de la commercialisation de l’inventaire publicitaire de votre site ou de votre blog. La majorité des campagnes diffusées seront rémunérées au CPM et vos revenus publicitaires devraient connaitre une belle croissance.

4. Se lancer dans l’affiliation

Maintenant que votre site a été banni de Google AdSense, c’est peut-être l’occasion d’envisager d’autres formes de monétisation pour votre site internet. Et notamment l’affiliation.< Soyons honnêtes. Entre la régie publicitaire contextuelle pour laquelle il n'y a qu'à intégrer le script dans le code source de votre site - avec une grosse partie d'intégration et de ciblage des annonces, au passage ! - pour découvrir tous les matins les revenus générés la veille, et l'affiliation qui nécessite un travail plus fastidieux au départ - entre l'inscription à la plateforme d'affiliation, la sélection du programme d'affiliation le plus adéquat, l'inscription au programme, la mise en place du dispositif d'affiliation du votre site, le suivi, etc. -, le choix peut paraitre vite entendu. Mais maintenant que votre compte AdSense a été suspendu, vous allez peut-être vouloir donner une deuxième chance à l'affiliation. Vous pouvez déjà commencer en découvrant les plateformes d’affiliation généralistes les plus importantes en France.

5. Tirer les leçons qui s’imposent

Quand un évènement comme celui-ci se produit, il y a deux solutions. La première, c’est d’en vouloir à la Terre entière, de maudire Google éternellement, de ne pas accepter la situation ni se remettre en question et de ne pas décolérer. Pour finalement, quelques temps plus tard, se lancer à nouveau en utilisant exactement la même (absence de) stratégie.

La deuxième, c’est, une fois la frustration passée, d’accepter ce qui s’est passé. Puis de tirer les leçons de la suspension de votre compte AdSense. Tirer les leçons de l’échec d’un business-model basée sur une unique source de revenus dont vous savez qu’elle peut se révéler imprévisible – et vous venez d’en avoir la preuve !

Dites-vous que tout webmaster ou blogueur chevronné et actif depuis plusieurs années a déjà connu diverses infortunes avec Google. Cela arrive. Ce qui change, c’est que vous ferez après. La façon dont vous allez rebondir. Comment vous allez intégrer ce que cet évènement vous aura appris. Et la motivation que allez mettre pour repartir au travail vers de nouveaux succès.

6. Diversifier et repenser son business-model

Vous devez considérer la fermeture de votre compte AdSense comme un signal fort. Celui qui annonce qu’il est temps de vous pencher un peu plus largement sur votre business-model. De ne plus développer une stratégie de monétisation qui soit exclusivement basée sur une seule source de revenus – Google AdSense, dans ce cas-là.

Et c’est encore plus vrai lorsque vous êtes un entrepreneur web ou que vous vous êtes lancé et vivez de l’argent que vous gagnez grâce à vos sites ou vos blogs.

Ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier. L’adage est ancestral. Mais il continue de se vérifier. Et cette situation en es un nouvel exemple.

Développez une stratégie publicitaire cohérente et ciblée, qui ne soit plus uniquement basée sur une seule régie publicitaire. Intégrez l’affiliation dans le modèle de votre site web. Réfléchissez à la mise en place d’un modèle payant et de la façon dont vous pourriez le faire. Sans oublier la possibilité de développer une activité annexe à partir de votre site ou de votre blog.

En clair : il est temps de revoir entièrement et de diversifier le business model de votre site afin d’ancrer vos revenus et votre succès sur le long terme !

7. S’abonner à la newsletter Monetilab

Votre compte Google AdSense a été suspendu, c’est le moment de prendre en main le destin de votre site web ainsi que sa stratégie de monétisation !

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Monetilab – formulaire en bas de page – pour recevoir les meilleurs des articles publiés et profiter de conseils en avant-première pour rentabiliser votre site, votre blog ou votre application mobile.

À propos de l'auteur

Thibault Vincent

Directeur de la rédaction de Monetilab, il est l'auteur du livre référence sur la monétisation : "Le web, ça rapporte ! Rentabiliser son site, son blog ou son appli grâce à une stratégie digitale efficace" aux éditions Pearson. Il dirige également l'agence Lemon Factory, spécialisée dans le marketing digital et le conseil en monétisation.

Boostez la croissance et les revenus de votre site

Inscrivez-vous à la newsletter :

Ne manquez rien des derniers articles publiés sur Monetilab et profitez de conseils en avant-première !


Doublez (ou plus !) les revenus de votre site :

Fort de notre expertise, nous avons développé une approche et une méthodologie spécifique pour conduire les revenus et la croissance de votre site internet vers de nouveaux sommets !

Un commentaire

  1. tu décris parfaitement le sentiment que l’on ressent… cependant, je me suis arrêté à l’étape n°3 mais sans succès.

    Merci pour la qualité du site au passage

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*